fbpx

Recherche

Suivez Jonas : Facebook - Twitter - Instagram - YouTube

Latifa Ibn Ziaten a fondé son association IMAD IBN ZIATEN pour la jeunesse et la paix en hommage à son fils, militaire, tombé pour la France suite à l’attentat de Toulouse le 11 mars 2012.

  • Son travail est d’aller sur le terrain rencontrer « la jeunesse perdue ». Son constat est néanmoins édifiant puisque pour elle en France il y a « beaucoup de Merah ». De plus, elle se veut fataliste sur la situation actuelle : « il y aura beaucoup d’autres attentats si nous n’agissons pas immédiatement sur le terrain notamment en allant principalement vers les jeunes en difficulté ».
  • Pourtant, face à cela, elle s’aperçoit vite sur le terrain, notamment dans les cités, qu’il y a beaucoup de souffrance dans cette France « ghettoïsée », peu d’espoir d’en sortir, peu de mixité sociale propice à l’ouverture d’esprit. L’un des messages qui revient chez ces jeunes est « la république m’a oublié ».
  • Il a aussi été évoqué le sujet préoccupant des conversions vers l’extrémisme islamique : un jeune qui se sent perdu ou qui se sent marginalisé par la société va tester plusieurs religions et cela va aller crescendo en fonction de sa fragilité psychologique.
  • Concernant les prisons elle constate aujourd’hui que les conditions de détentions sont inhumaines. D’ailleurs, elle affirme que la solution n’est pas de construire d’autres prisons mais plutôt de dépenser l’énergie et les fonds vers les écoles « les jeunes qui font des bêtises ne doivent pas aller dans des prisons facteurs aggravant de la solitude mais doivent être aidés au sein du système scolaire ». Au sein des prisons des individus reviennent du Jihad ou prévoient d’y repartir souvent sur des coups de tête liés à un rejet de l’état Français ou pour une volonté d’être « utile pour les frères ».
  • Cela fait 3 ans qu’elle dispose d’un bureau à Rouen et elle poursuit sa mission de dialogue et d’ouverture interreligieuse dans des établissements pénitentiaires (2 par semaine) et scolaires (3 par semaine).
  • Selon elle, l’enjeu principal et primordial pour la construction de tout individu et de son parcours social doit se faire dès la dernière section de la maternelle. Il existe encore trop de fatalité au sein des établissements scolaires : « beaucoup de jeunes sont dans tel ou tel établissement sans que ce dernier ne soit son choix ».

Nous lui avons posé la question de savoir pourquoi la mort de son fils avait été mise sous silence juste après la tuerie de Toulouse. Elle considère que comme l’attentat a été perpétué en pleine période d’élection présidentielle, on s’est concentrés sur des enjeux politiques.

Nous lui parlons de la question de l’immigration thème très largement en vogue en cette campagne présidentielle. Nous nuançons notre propos en lui parlant également de l’émigration ou tout simplement le rejet ou la parte de l’amour de la patrie. Elle nous répond en toute humilité « le Maroc est ma mère et la France mon père, j’aime les deux, on ne peut pas se séparer des deux ». L’idée est que cette notion d’amour des deux patries (celle d’origine et celle d’accueil) doit être retransmise aux jeunes d’aujourd’hui. Quand elle rencontre des jeunes sur le terrain et qu’elle leur demande « vous êtes d’où ? » ces derniers peuvent se sentir blasé voire insultés. Pourtant la jeunesse est le présent tout comme l’avenir du pays.

Nous sommes sortis de cet entretien confiants dans la capacité de notre pays à être un rempart contre l’extrémisme et le fanatisme qui saccage nos forces vives.

 

Pour en savoir plus sur l'association IMAD

A l'occasion de ses voeux aux habitants de la 3ème circonscription de Seine-Maritime délivrés au Café de la Place de Sotteville, Jonas Haddad a formulé 3 voeux :

 

1er vœu: La sécurité et le respect de notre mode de vie pour l'année à venir en France

Valoriser notre esprit industriel, notre attachement au commerce de proximité qui fait la fierté des habitants.

  • Pour assurer la sécurité de nos concitoyens, il a proposé d'enfin armer les polices municipales de la 3eme circonscription (comme celà est en cours de réalisation au Petit-Quevilly)
  • Lutter de toutes nos forces contre le communautarisme qui ronge certains quartiers de notre métropole rouennaise

 

2ème vœu : Faire de l'emploi pour tous notre priorité

Jonas a formulé 4 réformes majeures s'il est élu :

  • Supprimer les emplois d'avenir qui n'ont d'avenir que le nom et qui bercent les jeunes d'illusion et transférer les montants dépensés vers des baisses d'impots pour les entreprises qui recrutent
  • Valoriser le travail indépendant et les nouvelles formes d'emploi: en refondant complètement le RSI
  • Anticiper la numérisation et la robotisation des emplois pour éviter le décrochage dans plusieurs activités
  • Réformer le code du travail pour atteindre seulement 150 pages et quelques grand principes

 

3ème vœu : sortir la 3eme circonscription de l'emprise des élites socialistes
  • Incarner une droite populaire loin de cette élite socialiste au pouvoir des années dans la métropole de Rouen et qui obtient de piètres résultats (comme en témoigne le récent soutien de la députée sortante à Manuel Valls, pour les primaires socialistes)
  • Construire une alternative fondée sur les valeurs de travail et de mérite, et surtout de proximité
  • Sortir des petits arrangements entre amis, du placement des copains, et du cumul des mandats maximal

 

Jonas a terminé son propos sur une note plus personnelle en remerciant Luc Chatel et Antoine Rufenacht, deux anciens ministres présents à ses côtés, ainsi que toute ses équipes qui l'aident depuis plusieurs mois dans sa campagne.

 

Voir le discours sur Facebook

Vœux 2017 de Jonas Haddad, candidat aux élections législatives 3ème circonscription de Seine Maritime

Jeudi 12 janvier 2017 à 19h30
au Café de la place- Sotteville les Rouen

Interventions de Luc CHATEL, Antoine RUFENACHT et Françoise GUEGOT.

Thème des interventions : « Notre priorité, l'emploi » avec intervention en début de meeting de l’ancien dirigeant du Pôle Emploi régional.

Recevoir la lettre d'information de Jonas
et toutes les nouvelles de la campagne