fbpx

Recherche

Suivez Jonas : Facebook - Twitter - Instagram - YouTube

Tendance Ouest : Une soirée est organisée jeudi 14 mars 2019 à Rouen (Seine-Maritime), à l'initiative notamment de Jonas Haddad, en tant que président du groupe Réussir Rouen, et du groupe Rouen influence.

Les deux groupes partagent une même "ambition positive" pour le territoire. Réussir Rouen (Seine-Maritime), présidé par Jonas Haddad, et Rouen influence, mené par Jérôme Robert, s'associent autour d'un évènement commun, jeudi 14 mars 2019 dans la brasserie Au bureau.

Des personnalités présentes

"Nous voulons montrer qu'à Rouen, ça bouge, qu'il y a des choses qui se font, explique Jonas Haddad. On a des compétences, mais il faut les démontrer." Pour cet évènement, les deux groupes ont décidé de convier "des personnes qui ont de l'influence et de la réussite", ajoute Jérôme Robert.

C'est le cas du président de l'Armada, Patrick Herr, et du directeur de l'office de tourisme de Rouen, Yves Leclerc. "Cet évènement va permettre d'avoir des échanges instructifs sur le territoire", affirme Jérôme Robert. "Tout en y ajoutant de la fraîcheur avec le réseau de Rouen influence", poursuit Jonas Haddad puisque ce groupe mobilise essentiellement des Rouennais âgés de 20 à 35 ans.

Pour l'instant, 80 personnes ont répondu présents à l'invitation (sur inscription). Les deux groupes espèrent atteindre les 200 participants.

 

Lire l'article sur tendanceouest.com

Paris-Normandie : Décideurs sociaux et économiques rouennais se retrouvent, une fois par mois, avec Jonas Haddad (LR), pour réfléchir à l’avenir de la ville.

Réussir Rouen, voilà le nom du nouveau groupe de réflexion qui a émergé, début février, sous l’impulsion de Jonas Haddad, délégué des Jeunes Républicains en Normandie et secrétaire départemental adjoint du parti de Laurent Wauquiez. Le trentenaire, qui avait pris sa carte après avoir été bluffé par la prestation de Nicolas Sarkozy en meeting de campagne pour la présidentielle, en 2007, alors qu’il accompagnait juste un ami, en a fait du chemin. Un passage par le conseil municipal de Bernay en 2014, une participation active à la campagne d’Hervé Morin pour les régionales de 2015, une candidature sur la troisième circonscription de Seine-Maritime (qui couvre la rive gauche de Rouen et des villes voisines) en 2017 ont balisé la trajectoire de Jonas Haddad.

« Déficit de faire savoir »

Son regard est maintenant tourné vers l’horizon des municipales de Rouen. Mais avant cela, il faut baliser le terrain, créer une émulation, réunir des hommes et des femmes autour « de valeurs communes », « bien au-delà des clivages politiques ». Et c’est ce qu’est en train d’amorcer la jeune figure des LR, « à un an des élections municipales et c’est parfaitement assumé », plaide-t-il. Ce qui l’intéresse ? Lui et ceux qui l’ont déjà rejoint ? « C’est de mettre en avant les réussites de Rouen, de faire rayonner la ville. » Parmi ceux qui adhèrent à sa démarche : Steeve Kowalski (président de Normandie Axe Seine), Jean-Marc Pelazza (délégué régional de la Fédération nationale des transports routiers), Marie-Hélène Roux (élue LR de Rouen, mais aussi fondatrice des Cafés de l’emploi), Philippe Priol (ancien conseiller culturel de Jean Lecanuet et écrivain), Philippe Poulain (ancien joueur professionnel de football du FCR), Gilles Iacones (président de BNI 76), Charles Maarek (gérant de société dans l’immobilier) ou encore Khalid Bouksib (entrepreneur et « camarade de boxe d’Édouard Philippe », ajoute Jonas Haddad).

Un premier rendez-vous s’est déroulé, le 7 février, autour de la réussite sportive. Réussir Rouen proposera une rencontre par mois sur des thématiques diverses. « Rouen mérite mieux que d’être en milieu de tableau dans certains domaines », souligne Philippe Priol, qui rêve encore de Rouen au XVe siècle, alors deuxième ville du Royaume. Jonas Haddad et ses amis déplorent un « gros déficit de faire savoir, alors qu’il existe un gros savoir-faire ». Ils invitent ceux qui, comme eux, veulent inverser cette tendance.

Réussir Rouen est présent sur Facebook et Instagram.

 

Lire l'article sur paris-normandie.fr

Paris-Normandie : Jeune figure LR à Rouen, Jonas Haddad fait partie de ces politiques de droite qui pensent aux Municipales 2020. Jeudi 7 février 2019, l’avocat rouennais a donné le coup d’envoi de sa campagne autour d’un collectif baptisé Réussir Rouen.

Début janvier, Hervé Morin a donné le feu vert à toutes les personnalités qui rêvent d’être « le » ou « la » candidat(e) de la droite et du centre aux Municipales à Rouen.

Avant d’être départagés à l’automne 2019 par un sondage commandé à l’Ifop, ces hommes et ces femmes peuvent faire campagne pour soigner leur notoriété. Jonas Haddad (LR) a réuni, jeudi 7 février 2019, dans un restaurant bien connu de la place du Vieux-Marché, le « Top 50 » des « personnalités rouennaises issues des milieux économiques, associatifs et sportifs ». « Il y a beaucoup de réussites individuelles à Rouen, il faut créer une réussite collective », explique le jeune avocat, qui avait demandé à Fabrice Tardy, chef d’entreprise et président du FC Rouen, et Richard Hill, entraîneur du Rouen Normandie Rugby, de donner leur vision de Rouen. Ce n’est pas un hasard si l’acte I de cette opération menée par Réussir Rouen avait pour nom de code #Reconquérir.

Françoise Guégot présente

Conseillère municipale à Rouen, Marie-Hélène Roux soutient Jonas Haddad dans sa démarche. Ancienne «patronne» des LR en Seine-Maritime, l’ex-députée-maire de Mont-Saint-Aignan Françoise Guégot a participé à cet acte 1 de Réussir Rouen.

Jonas Haddad, contrairement à ses concurrents centristes rouennais, ne plaident pas pour une liste d’union avec LREM en 2020 à Rouen.

 

Lire l'article sur paris-normandie.fr

Recevoir la lettre d'information de Jonas
et toutes les nouvelles de la campagne